réparation


réparation

réparation [ reparasjɔ̃ ] n. f.
• 1310; lat. tardif reparatio
1Opération, travail qui consiste à réparer qqch. Réparation sommaire. fam. rafistolage. Réparation d'un mur ( consolidation, replâtrage) , d'un immeuble ( 1. restauration) . Réparation d'un navire. radoub. Réparation d'un vêtement ( raccommodage) , d'une paire de chaussures ( ressemelage) . Atelier de réparation. Faire des réparations à un toit. En réparation, qu'on est en train de réparer. L'ascenseur est en réparation.
2Le fait de réparer (ses forces, etc.). « La halte, c'est la réparation des forces » (Hugo). Physiol. Le fait de se reformer, de se régénérer. Réparation des tissus après une blessure. cicatrisation.
3L'action de réparer (une avarie, etc.). Réparation des dégâts causés par un accident. Physiol. Réparation des pertes de l'organisme.
Fig. Action de réparer (une faute, une offense, etc.). expiation. Demander réparation d'un affront. raison (III, 4o). « en réparation du mal que je lui ai fait » (Hugo). Absolt Obtenir réparation. satisfaction. Réparation par les armes. 1. duel. Réparation publique, solennelle. amende (honorable).Spécialt Compensation, dédommagement. dommage (dommages-intérêts), indemnité. Réparation civile : somme accordée par une juridiction pour indemniser la victime du préjudice subi par elle. — Au plur. Réparations imposées à l'Allemagne après la guerre de 1914-1918.
Sport Surface de réparation : surface rectangulaire à chaque extrémité d'un terrain de football, dans laquelle se trouvent les points de réparation (points où l'on place le ballon pour le penalty). Coup de pied de réparation, accordé à une équipe en compensation d'une faute commise par un joueur de l'équipe adverse dans la surface de réparation. ⇒ penalty.
4Biol. Système qui permet de réduire le nombre des mutations dues aux erreurs de réplication de l'A. D. N.
⊗ CONTR. Dégât, dommage.

réparation nom féminin (bas latin reparatio) Action de réparer quelque chose d'endommagé : Réparation d'un véhicule accidenté. Fait, pour un organisme, de se rétablir, de revenir à un état normal : La réparation des tissus à la suite d'une blessure. Action de réparer une faute commise, le préjudice moral qu'on a causé à quelqu'un : Demander la réparation d'une offense. Droit Dédommagement d'un préjudice par la personne qui en est responsable, soit par le rétablissement de la situation antérieure, soit par le versement d'une somme d'argent, c'est-à-dire de dommages-intérêts. (On dit parfois réparation civile.) Peine frappant l'auteur d'une infraction. Génétique Ensemble des mécanismes qui permettent à la cellule de reconstituer un segment endommagé de la double hélice d'A.D.N. ● réparation (expressions) nom féminin (bas latin reparatio) Coup de pied de réparation, synonyme de penalty. Surface de réparation, zone délimitée devant le but par des lignes tracées à 16,50 m de la ligne et des poteaux de but. ● réparation (synonymes) nom féminin (bas latin reparatio) Action de réparer quelque chose d'endommagé
Synonymes :
- dépannage
- rafistolage (familier)
- remise en état
Fait, pour un organisme, de se rétablir, de revenir à...
Synonymes :
- régénération
Action de réparer une faute commise, le préjudice moral qu'on...
Synonymes :
- dommages-intérêts
- indemnité
Sports. Coup de pied de réparation
Synonymes :

réparation
n. f.
d1./d Action de réparer une chose matérielle; travail qu'il faut faire pour la réparer. Route en réparation.
d2./d Action de réparer un tort, une erreur, etc.
|| DR Réparations civiles: dommages-intérêts que peut obtenir une personne qui a subi un préjudice du fait de qqn.
|| SPORT Surface de réparation: au football, surface rectangulaire autour des buts, à l'intérieur de laquelle toute faute d'un défenseur est sanctionnée par un coup de pied de réparation (V. penalty).

⇒RÉPARATION, subst. fém.
A. — [Corresp. à réparer A]
1. Remise en bon état d'une construction, d'une habitation, remise en état de marche d'un mécanisme d'un dispositif; résultat de cette action. Réparation urgente; petite, simple réparation, besoin, travaux de réparation; faire des réparations. Les réparations des câbles brisés doivent se faire par des épissures ou des manchons de joint (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p. 649). Il est incroyable qu'en 1977 un réseau ne soit pas solidaire et qu'il ne prenne pas ses responsabilités à tous les niveaux. C'est pourquoi Citroën a créé la garantie réparation inter-réseau (Le Point, 5 déc. 1977, p. 177).
Grosse réparation. Réparation du gros œuvre d'une construction. Le curé de Châtel-Guyon estime à deux cents francs par an en moyenne les réparations de son église. Mais s'il survient une grosse réparation, plusieurs billets de mille francs? (BARRÈS, Cahiers, t. 8, 1910, p. 162).
Au plur. Réparations locatives. Réparations laissées à la charge du preneur. S'il n'a pas été fait d'état des lieux, le preneur est présumé les avoir reçus en bon état de réparations locatives (Code civil, 1804, art. 1731, p. 316).
Atelier de réparation. Atelier où l'on remet en état des automobiles, des appareils, des montres... Il n'était jamais venu dans cette rue à demi-zonière. Des ateliers de réparation d'automobiles et quelques bistrots occupaient la rive gauche (QUENEAU, Pierrot, 1942, p. 57). (Être) en réparation. (Être) en train d'être réparé. Les échafaudages dont l'église, alors en réparation, était entourée (ZOLA, Th. Raquin, 1867, p. 18).
P. méton. Prix de la réparation. La réparation d'un objet comprend sa dépose et repose, son double transport à l'atelier, le démontage et remontage des pièces intérieures (ROBINOT, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 3, 1928, p. 110).
2. PHYSIOL. Action de se reformer, de se régénérer; rétablissement en l'état initial. Lorsque la poche de l'abcès est bien vidée, on obtient rapidement la réparation des tissus et la cicatrisation (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 25). V. foyer III A 2 b ex. de Carrel.
B. — [Corresp. à réparer B]
1. Action de faire disparaître, d'apporter la correction ou le remède approprié à une cause de dégats matériels ou moraux. Quand elles [les fuites] sont légères (...) on peut, à la rigueur, remettre leur réparation au premier arrêt de la chaudière (SER, Phys. industr., 1890, p. 254). La grâce sacramentelle est ordonnée à la réparation des blessures causées par le péché (Théol. cath. t. 14, 1 1939, p. 628).
2. Dédommagement, compensation apporté(e) à une parole, à un acte, à une situation injuste ou fâcheuse. Faire, obtenir réparation; réparation publique, par les armes. Qui empêcheroit que je me réunisse à ma sœur (...). Je ne veux aucun des avantages, aucune des réparations que vous m'offrez, si je ne les partage avec elle (NODIER, J. Sbogar, 1818, p. 201):
1. J'écris à Zola: « Mes félicitations sincères pour une réparation, — bien tardive ». Fichtre! C'est vrai. Mais diable m'emporte si j'avais été Zola, si j'aurais accepté la décoration à l'heure qu'il est. Il n'a pas compris donc qu'il se diminue en devenant chevalier!
GONCOURT, Journal, 1888, p. 811.
Réparation d'honneur. Satisfaction donnée à une personne que l'on a accusée, suspectée à tort. Et vous pensez si chez les Roudic on lui en fit des excuses, et des réparations d'honneur, et des protestations d'amitié (A. DAUDET, Jack, t. 2, 1876, p. 97).
Au plur. Les réparations. Au terme d'une guerre, prestations dues par les états vaincus aux états vainqueurs définies par un traité. Réparations des dommages de guerre. [Si] la commission des réparations reconnaît que l'Allemagne refuse d'observer ses obligations quant aux réparations, de nouveau les forces alliées occuperont immédiatement tout ou partie des trois zones occupées (BARRÈS, Cahiers, t. 13, 1921, p. 109).
DR. Dédommagement d'un préjudice par la personne responsable, soit en rétablissant la situation antérieure, soit en versant une somme d'argent. Action en réparation. Sa clémence envers le coupable ne prive point l'individu lésé de la réparation que les tribunaux lui ont accordée (CONSTANT, Princ. pol., 1815, p. 87):
2. Il existe, en législation, deux réparations possibles: l'une est la réparation civile, qui se traduit par l'allocation à la victime de dommages-intérêts destinés à réparer le dommage subi. L'autre est la réparation pénale qui consiste dans le prononcé d'une peine infligée au coupable.
Civilis. écr., 1939, p. 44-12.
SPORTS (footb.). Coup de pied de réparation. Coup franc accordé à une équipe afin de sanctionner un joueur de l'équipe adverse qui a commis une faute dans la surface de réparation. Surface de réparation. Surface située devant les buts, où se trouvent les points de réparation. Points de réparation. Endroits d'où sont tirés les coups de pied de réparation. Surface de réparation (...). Si un joueur de l'équipe défendante commet intentionnellement, dans la surface de réparation, une des 9 fautes précédentes, il sera pénalisé d'un coup de pied de réparation (J. MERCIER, Footb., 1966, p. 25).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. 1. a) 1310 « action de remettre (un bien matériel) en bon état » (Cartul. abbaye de Flines, éd. E. Hautcœur, t. 2, p. 511 ds DELB. Notes mss: reparacion des edefisses de leur maison); b) 1344 plur. « travaux d'entretien faits à un bâtiment, un ouvrage » (Arch. nat. S 62, pièce 2 ds GDF. Compl.); 2. « effacement, dédommagement d'un préjudice » a) préjudice moral ) [en parlant du Christ rédempteur] faire reparacion (ARNOUL GREBAN, Passion, éd. O. Jodogne, 1687), ca 1590 en parlant d'un pécheur (MONTAIGNE, Essais, I, 56, éd. P. Villey et V. L. Saulnier, p. 320); ) 1538 faire reparation d'une injure (EST., s.v. expio); 1549 dr. condemner en reparation d'injures (EST.); 1752 réparation civile (Trév.); b) 1549 préjudice matériel reparation du dommage (EST.); c) 1906 sports surface de réparation ... point de réparation (Sports Mod. Illustr. ds PETIOT 1982). Empr. au lat. reparatio, d'abord att. dans la lang. chrét. au sens de « renouvellement »: reparatio vitae [en parlant de la mort, préparation de la vie éternelle] fin IVe s. PRUDENCE; spéc. « rédemption, rachat » mil. Ve s. ST LÉON LE GRAND ds BLAISE Lat. chrét., d'où, prob., l'empl. dans le vocab. jur. Fréq. abs. littér.:855. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 380, b) 1 055; XXe s.: a) 1 540, b) 965. Bbg. BÄCKER 1975, pp. 191-195.

réparation [ʀepaʀɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1310, reparacion; lat. tardif reparatio, de reparare. → Réparer.
1 Opération, travail qui consiste à réparer (1.) qqch. Raccommodage (vx), replâtrage (fam.), restauration… || La réparation d'un appareil par un spécialiste. || Réparation d'un objet d'art. Réparage. || Réparation d'un mur. Bouchement, consolidation. || Faire des réparations à un immeuble. Amélioration (cit. 5). || Grosses réparations (gros murs, couverture, etc.) à la charge du bailleur. || Menues, petites réparations; réparations locatives. || Réparation d'un navire. Radoub. || Réparation d'une montre. Rhabillage. || Réparation d'un vêtement. Raccommodage, reprise… || Réparation d'une paire de chaussures. Remontage, ressemelage.
1 Il (mon père) faisait faire de grandes réparations, amendements, par exemple miner le terrain, le défoncer à deux pieds et demi de profondeur (…)
Stendhal, Vie de Henry Brulard, 17.
2 La maison appartenait à l'un de ces propriétaires chez lesquels préexiste une horreur profonde pour les réparations et pour les embellissements (…)
Balzac, la Bourse, Pl., t. I, p. 335.
En réparation : qu'on est en train de réparer. || Immeuble en réparation. || L'ascenseur est en réparation.
2 (V. 1370). Le fait de réparer ses forces, etc. aussi Réparer (2.). || « La halte (cit. 7), c'est la réparation des forces » (Hugo).Méd., physiol. Le fait de se réparer, de se reformer, de se régénérer. || Réparation des tissus après une blessure. Cicatrisation.
3 (1690). L'action de réparer (une avarie, etc.). || Réparation des dégâts causés par un accident.Physiol. || Réparation des pertes de l'organisme.
Fig. Action de réparer (une faute, une offense, etc.). aussi Expiation (→ Haire, cit. 2). || Réparation d'un tort. Redressement. || Demander à qqn réparation d'un affront, d'une offense. Raison (demander raison). || Obtenir réparation. || Faire, offrir une éclatante réparation à qqn. Satisfaction. || Réparation d'honneur : le fait de retirer une parole calomnieuse ou injurieuse. Excuse, rétractation. || Réparation par les armes. Duel. || Réparation publique, solennelle. Amende (honorable).En réparation de…
3 Est-ce que je ne dois pas aussi quelque chose à cette femme, en réparation du mal que je lui ai fait ?
Hugo, les Misérables, I, VII, III.
4 (…) je vous avertis d'avoir à ne plus porter à l'avenir des accusations aussi légères contre des personnes honorables, accusations dont il serait loisible à l'intéressé de vous demander réparation.
J. Romains, Volpone, IV, 2.
Spécialt. Compensation, dédommagement, désintéressement, dommage (dommages-intérêts), indemnité. || Poursuites en réparation (→ Forestier, cit. 3).(Toujours au plur.). || Réparations imposées à l'Allemagne après la guerre de 1914-1918 (→ aussi Désarmer, cit. 11; évacuation, cit. 3).
(1906, in Petiot). Sports. Au football, Coup de pied de réparation, accordé à une équipe en compensation d'une faute commise par un joueur de l'équipe adverse. Penalty (→ Coup franc). || Point de réparation : point d'où est tiré le coup de réparation. || Surfaces de réparation : surfaces rectangulaires aux extrémités du terrain, dans lesquelles se trouvent les points de réparation (elles comprennent les « surfaces de but »).(Hockey). || Coin de réparation.
CONTR. Dégât, dommage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Reparation — • Theological concept of God demanding satisfaction for the injuries which man had done Him Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Reparation     Reparation      …   Catholic encyclopedia

  • reparation — Reparation. s. f. Action de reparer, ouvrage qu on fait pour reparer. Reparations necessaires, grosses, menuës reparations. faire les reparations. visiter, estimer les reparations. cette maison a besoin de reparations. c est au proprietaire à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Reparation — may refer to: *War reparations *World War I reparations, made from Germany due to the signing of the Treaty of Versailles *Holocaust reparations **Reparations Agreement between Israel and West Germany, Holocaust reparations *Reparation (legal),… …   Wikipedia

  • reparation — reparation, redress, amends, restitution, indemnity are comparable when they mean a return for something lost or suffered, usually through the fault of another. Reparation implies an attempt to restore things to their normal or sound condition.… …   New Dictionary of Synonyms

  • reparation — Reparation, f. acut. Reparatio. Demander reparation, Expetere poenas, B. Les reparations d une maison ou autre bastiment, Sarta tecta. Bailler le cerf ou la beste qui a fait le dommage pour reparation du dommage, Noxae dedere, Ob noxam dedere.… …   Thresor de la langue françoyse

  • Reparation — Rep a*ra tion ( r? sh?n), n. [F. r[ e]paration, L. reparatio. See {Repair} to mend.] 1. The act of renewing, restoring, etc., or the state of being renewed or repaired; as, the reparation of a bridge or of a highway; in this sense, repair is… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Reparation — Réparation Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La réparation de l ADN est, en biologie cellulaire, une activité qui permet aux cellules eucaryotes de réparer les dommages subits par leur ADN …   Wikipédia en Français

  • reparation — rep·a·ra·tion /ˌre pə rā shən/ n 1 a: the act of making amends, offering expiation, or giving satisfaction for a wrong or injury b: something done or given as amends or satisfaction 2: the payment of damages; specif: compensation in money or… …   Law dictionary

  • reparation — rep‧a‧ra‧tion [ˌrepəˈreɪʆn] noun [countable, uncountable] formal LAW payment made to someone for loss, damage etc that someone has caused them in the past; = COMPENSATION: • A commission will gather demands for reparations from companies and… …   Financial and business terms

  • Reparation — Sf Wiedergutmachung per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. réparations Pl., das auf l. reparātio zurückgeht. Eine ältere, gleichlautende Entlehnung aus dem Lateinischen entspricht semantisch Reparatur und wird von diesem… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.